:: WHISKY Y COCAÏNA ::

juillet 30, 2007 at 2:25 2 commentaires

Scandale dans l’industrie de l‘alcool français : Pernod-Ricard est accusé d’avoir travaillé avec les cartels de la drogue en Colombie. C’est en tout cas l’objet de la plainte déposée par l’état de Colombie auprès d’un tribunal de New-York.

 

 

 

(Pour lire la suite, cliquez sur More.)


Deux multinationales de l’alcool vont prochainement se retrouver sur le banc des accusés aux États-Unis:le français Pernod-Ricard et son rival britannique
Diageo (propriétaire de Johnnie Walker et Smirnoff, entre autres marques). Face à eux, l’état colombien et plusieurs département du pays sud-américain, qui les accusent d’avoir organisé la contrebande de leurs stocks d’alcool en échange de blanchir des revenus de la cocaïne colombienne.

Aguardiente et whisky-coca

Les doutes ont commencé à peser sur les deux géants de l’alcool lorsque l’état colombien s’est rendu compte que ses concitoyens, même modestes délaissaient petit à petit l’alcool national, l’aguardiente, pour des whiskys et autres alcools importés de l’étranger. Or, la fabrication locale de l’aguardiente, sous le joug d’un monopole, sert en partie de financement pour la construction d’écoles, d’hôpitaux et autres bâtiments publics. Inquiète de cette soudaine concurrence, l’administration colombienne a vite compris que le succès grandissant de ces alcools était dû à leurs très bas prix, qui seraient, selon les autorités colombiennes, introduits frauduleusement. Mais ce mécanisme de contrebande ne serait que la partie emergée de l’iceberg, selon eux…

Une mécanique bien huilée

Le circuit se ferait en plusieurs étapes. Tout d’abord, les trafiquants colombiens iraient notamment revendre leur cocaïne dans les grandes villes américaines. L’argent de ces ventes serait ensuite placé sur des comptes prête-noms (lire définition) aux États-Unis. Puis, des sociétés off-shore colombiennes (lire définition), récupéreraient cet argent, en l’échangeant contre des pesos, la monnaie colombienne. Leur intêret ? Les commissions de change sont énormes, et même si au final, les petits trafiquants ne récupèrent pas autant de pesos qu’ils n’avaient de dollars « sales », l’argent est ainsi presque blanchi grâce aux sociétés écran.
Enfin, ultime étape, ces entrepreneurs off-shore iraient acheter en quantités astronomiques des alcools aux deux multinationales Pernod-Ricard et Diageo pour les introduire en contrebande sur le sol colombien et les revendre à très bas prix.

Pernod-Ricard complice ?

Le hic ? Pernod comme Diageo «seraient parfaitement au courant de ce qui se passe», accuse Bogotá. Les deux entreprises auraient «à tout moment contrôlé» le négoce de blanchiment, et participé directement à la création du «réseau de compagnies off-shore, à Panama et Aruba, destiné à camoufler l’origine criminelle des fonds».
Depuis 2004, Pernod-Ricard n’a pas changé de position et continue à «nier catégoriquement» les accusations. Jusqu’ici, l’entreprise a surtout tenté avec Diageo d’obtenir le rejet de la plainte pour vice de forme, voire de faire déplacer le cas devant la justice colombienne – beaucoup plus lente, engorgée et sujette à corruption que la justice américaine. Mais depuis l’acceptation de la plainte par un juge new-yorkais, le ciel se fait plus orageux pour les deux multinationales.

Advertisements

Entry filed under: Divers, Politique.

:: BOOHBAH :: :: ON ALLAIT PAS VOTER KERRY : IL AVAIT L’AIR FRANCAIS ::

2 commentaires Add your own

  • 1. skillwear  |  juillet 31, 2007 à 8:40

    il sont en place depuis des années que faire ?

    Répondre
  • 2. Alexandra  |  juillet 31, 2007 à 7:10

    faire comme il a été fait à Philip Morris il y a quelques années pour exactement le même type d’affaire : procès, condamnation, grosse perte d’argent pour le groupe et quasi-fin du manège de contrebande auxquels ils se prêtaient, toujours en Colombie.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Blog d’Alexandra.

Articles récents

Commentaires récents

pa sur :: SAMO, A COMICONCEPT ::
laura sur :: BOOHBAH ::
emiliedascavenger sur :: MOS DEF EST UN MEC COOL…
emiliedascavenger sur :: MOS DEF EST UN MEC COOL…
mat sur :: MOS DEF EST UN MEC COOL…

%d blogueurs aiment cette page :