Archive for janvier, 2007

:: SAMO, A COMICONCEPT ::

Le pseudonyme « SAMO » du peintre J-M Basquiat est apparu en 1977 avec la publication d’un journal à l’école. La BD que Basquiat dessine pour le journal a pour sujet un chercheur de sens qui voudrait bien se doter d’une croyance moderne, stylée, cool, et à qui de faux prêtres font différentes propositions, notamment le judaïsme, le catholicisme et le bouddhisme zen. Mais seule la pseudo-religion SAMO finit par convaincre le chercheur. Sous le titre « A Comiconcept », la religion SAMO est vantée par le slogan « SAMO est tout, tout est SAMO. SAMO, la religion sans péché et bien plus encore« .

samo1.jpgEn 1978, Basquiat raconte dans Village Voice que l’idée de SAMO était née un jour que son ami d‘école le graffeur Al Diaz et lui-même avaient fumé de la marijuana, et que Basquiat avait dit quelque chose concernant la « SAMe Old shit ». Dans les temps qui suivirent, Basquiat et Diaz ne developpèrent pas seulement l’idée d’une « life style religion », mais élaborent sur ce concept un ensemble de sentences qui à partir de 1978 fleurissent un peu partout sur les murs de TriBeCa, SoHo, etc.
« SAMO as a neo art form. SAMO as an end to mindwash religion, nowhere politics and bogus philosophy. SAMO saves idiots. SAMO as an alternative to God. SAMO as an alternative 2 playing art with the ‘radical chic’ sect on Daddy’s $funds. SAMO as an end 2 Vinyl Punkery. SAMO for the so-called avant garde. »

samo2.jpgLe projet SAMO s’en prenait à l’hypocrisie d’une société purement matérialiste et proposait en échange une religion factice devant remplacer toutes les convictions prônées par cette société.
En même temps, Basquiat n’hésitait pas à insulter tous ceux dont il voulait attirer l’attention par ses graffitis, ceux-là même qui allaient acheter quelques années plus tard ses oeuvres, qui faisaient les galeries d’art avec les $ de Papa dans le coffre de leur Cabriolet, qui étaient fascinés par le « radical chic » de la soi-disant avant garde, et qui l’exploitaient aux fins d’agrémenter leurs styles de vie…

Pour en savoir plus :
Basquiat, de Leonard Emmerling

« Basquiat », film sorti en 1996
« Downtown 81 », docufiction sorti en 1981 où Basquiat joue son propre rôle

basquiat2.jpg

Publicités

janvier 22, 2007 at 11:25 2 commentaires

:: GRANDES VACANCES ::

Cela faisait quelques moments déjà qu’il les attendait. Récemment, après un accident de 4L, il s’était étonné que les grandes vacances ne soient pas encore pour maintenant. Mais une bronchite degénérée en infection pulmonaire aura eu raison de lui cette nuit, à l’Hopitâl Val de Grâce.
Je ne l’ai pas entendu vraiment s’exprimer récemment à propos des Enfants de Don Quichotte, mais j’ose espérer qu’il sera decédé en ayant l’espoir que la cause de son combat depuis 50 ans commence enfin à mobiliser plus que tous les bénévoles des associations. Même si une opinion publique se forge sur le long terme, il semble que depuis cet hiver, un pas ait été fait dans les mentalités.

R.I.P.

janvier 22, 2007 at 9:13 Laisser un commentaire

:: MAC DOLLAR GAME ::

Après avoir pu créer et gérer des bases spatiales (Deuteros), des MickeyLand (Roller Coaster Tycoon), des hopitaux (Theme Hospital), des zoos (Zoo Tycoon), des humains (The Sims, Singles et maintenant Second Life), des villes (Sim City), des pizzerias de mafiosos (Pizza Tycoon), des firmes internationales juteuses (Business Tycoon), des Club Med Cancun (Beach Life), j’en passe, et des meilleurs, voici …..

THE MC VIDEO GAME !

En y jouant, on comprend vite qu’il ne s’agit pas d’un produit d’entertainment de la McDollar Cie destinée à toucher plus de gens ( si cela est encore possible : d’après le Financial Times, Mc Donald aurait detrôné Coca-Cola en 1996 comme étant “la marque la plus connue à travers le monde”) ou à jouer la carte de la transparence sur la gestion d’un fast-food.

En effet, pour réussir à pénetrer et dominer l’univers impitoyable de la malbouffe, il vous faudra élever des vaches sur des terrains transgéniques, ajouter des déchêts industriels dans leurs auges pour les engraisser plus vite, menacer et virer les employés sous-perfomants, imaginer des campagnes de pub humanitaires où je cite “on voit des enfants au regard triste” pour rappeller que être pauvre, c’est pas bien, etc etc…

Les créateurs, italiens et sûrement antimondialistes convaincus, nous expliquent “pourquoi ce jeu” :
” Depuis des dizaines d’années, Mickey’s (ndlr: comprendre Macdo) a été vivement critiquée pour son impact négatif sur la société et l’environnement. Il y a d’inévitables dommages collatéraux liés à notre secteur d’activité : destruction de forêts, désertification, précarisation des salariés, intoxications alimentaires, etc… Nier ces faits effectivement fondés serait impossible, aussi nous avons décidé de créer un jeu en ligne pour expliquer aux jeunes que tout ceci n’est que le prix à payer pour conserver notre mode de fonctionnement. Nous continuerons dans cette voie avec la même détermination. Rejoignez-nous et amusons-nous ensemble !”

janvier 21, 2007 at 2:12 4 commentaires

:: IL VA Y AVOIR DU SPORT ::

L’enjeu pour un parti politique est-il de gagner les élections comme on gagne un match de football ou de bien gouverner?

Une fois que les résultats sont connus, les joueurs regagnent les vestiaires jusqu’au prochain match.
En sera-t-il de même en Juin 2007 ?

En tous les cas, en parlant de footballitique, notons le carton jaune de Super Ségo pour son ami et porte-parole Arnaud “Montebourde”, suspendu 1 mois, pour avoir fait preuve d’un humour assez affligeant au Grand Journal.
Appuyez ici.

Une sanction qui tombe alors que l’on pouvait douter de la crédibilité et de la force du couple Royal/Hollande (discorde à propos des impôts // déclarations de Hollande qui n’ira pas habiter à L’Elysée en cas de victoire en Mai de Ségolène Royal” // etc…)

D’ailleurs, cette suspension paraît logique venant de celle qui prône un ordre juste…!

Quoiqu’il en soit, la campagne promet d’être des plus passionnantes, car les règles du jeu politico-médiatique sont bien différentes de ce qu’elles étaient avant.

janvier 21, 2007 at 2:00 13 commentaires

:: WHAT I CAN GET FOR FREE ? ::

A new blog !

« Nous sommes en train de vivre une mutation des générations qui comptent sur la gratuité des choses. »
Nicolas Dupuis, chef de pub du magazine gay Baby Boy.

Pour ce nouveau blog, je peux déjà vous promettre une chose : des citations de gens de notoriété publique internationale, comme ce chef de pub du magazine under-underground Baby Boy ;-).

Pour ce qui est du titre du blog, cela fait tout simplement référence à mon peintre préféré, Jean-Michel Basquiat. Il s’agit du pseudonyme qu’il utilisait à ses débuts avec Al Diaz pour graffer et peindre sur les taudis de New-York, SAMO, pour SAme Old Shit.

janvier 21, 2007 at 1:37 2 commentaires

Articles Plus Récents


Blog d’Alexandra.

Articles récents

Commentaires récents

pa sur :: SAMO, A COMICONCEPT ::
laura sur :: BOOHBAH ::
emiliedascavenger sur :: MOS DEF EST UN MEC COOL…
emiliedascavenger sur :: MOS DEF EST UN MEC COOL…
mat sur :: MOS DEF EST UN MEC COOL…